La préparation de l'entretien

    Plus l'entretien sera préparé, plus vous serez à l'aise pendant cette épreuve. Mais ce qui importe avant tout est de vous montrer sincère.

    Vous pourrez être reçu(e) par une ou plusieurs personnes, ensemble ou séparément. En général, vos interlocuteurs pourront être :

    • le responsable du service concerné par le recrutement,
    • le directeur des ressources humaines ou le responsable du service du personnel,
    • le directeur général des services, le directeur général adjoint des services ou le secrétaire de mairie,
    • un élu (le maire, un adjoint, le président...).

    Attention ! La durée d'un entretien varie de quelques minutes à plus d'une heure. Vous devez vous adapter au rythme du recruteur.

    Se préparer au contenu de l'entretien consiste à :

    • anticiper les questions qui vont être posées et prévoir les réponses,
    • se renseigner sur la collectivité notamment en consultant son site Internet.

    Les questions du recruteur

    Se préparer au contenu de l'entretien consiste essentiellement à préparer les réponses aux différentes questions qui seront posées par le recruteur.

    Ces questions porteront essentiellement sur :

    • l'idée que vous vous faites du poste de travail,
    • vous-même : votre expérience, vos connaissances, votre personnalité, vos loisirs, vos projets,
    • les aspects techniques du métier.

    Les qualités et les défauts

    Les candidats sont souvent amenés à énoncer leurs qualités et leurs défauts. Il convient donc de préparer à l'avance cette question afin de ne pas être pris au dépourvu. La règle en la matière consiste à faire apparaître qu'une qualité poussée à l'extrême devient vite un défaut, et que par conséquent, le candidat a les défauts de ses qualités et inversement.

    Voici quelques exemples :

    • la rigueur poussée à l'extrême devient rigidité,
    • l'adaptabilité poussée à l'extrême devient inconsistance,
    • la persévérance poussée à l'extrême devient obsession,
    • le dynamisme poussé à l'extrême devient agitation,
    • la polyvalence poussée à l'extrême devient superficialité.

    Les questions du candidat

    Le recruteur peut inviter le candidat à faire part des questions qu'il se pose. Il est donc important de les avoir préparées avant. Les questions du candidat pourront porter sur :

    • la collectivité (même si au préalable, vous vous êtes déjà renseigné un minimum),
    • le poste de travail (en complément de ce que le recruteur a pu vous expliquer lors de l'entretien),
    • les raisons qui amènent à l'existence du poste,
    • les conditions de travail,
    • les objectifs à court, moyen et long termes,
    • l'environnement humain et matériel du poste.

    Quelques conseils avant d'aborder un entretien

    • adoptez une présentation adéquate (tenue vestimentaire correcte),
    • arrivez à l'heure, sans aucun retard et avec cinq minutes d'avance au maximum,
    • serrez la main fermement en regardant franchement l'interlocuteur et en souriant,
    • asseyez-vous après y avoir été invité(e),
    • regardez l'interlocuteur. S'ils sont plusieurs, adressez-vous à tous, en les regardant tour à tour, même si l'un d'entre eux ne pose pas de question,
    • laissez le recruteur commencer l'entretien. Ecoutez activement et n'hésitez pas à prendre des notes si vous vous en sentez capable,
    • respirez profondément, surtout en cas d'émotion. Cela évite d'avoir une respiration hachée au moment de prendre la parole. En cas de trouble pendant l'entretien, recentrez-vous sur votre respiration,
    • maintenez votre attention et votre concentration tout au long de l'entretien,
    • répondez aux questions avec authenticité et implication. Argumentez tout ce qui est avancé, en apportant des preuves, des chiffres, des éléments objectifs. Vous devez être convaincant(e) et sincère,
    • n'hésitez pas à faire repréciser ce qui n'est pas clair avant de répondre à une question,
    • citez des expériences professionnelles pour démontrer des qualités personnelles,
    • pensez à éteindre votre portable.

    Si vous réussissez ce premier entretien, vous serez certainement amené(e) à en passer un second. Ne le négligez pas car vous êtes encore quelques-un(e)s en concurrence.

    Ce rendez-vous n'est pas de même nature et a un objectif différent du premier. Il permet de confirmer une première bonne impression et de vérifier votre compréhension du poste. Sera notamment vérifiée votre capacité à reformuler ce qui s'est dit lors du premier entretien.

    Vous allez connaître des moments de doutes, d'espoir, des déceptions. Ne perdez pas confiance et gardez en mémoire que tout profil présente un avantage :

    • être débutant(e), c'est l'art d'être motivé(e) et adaptable,
    • être senior, c'est pouvoir être autonome et rapidement opérationnel(le),
    • une formation suivra votre recrutement en tant que stagiaire. C'est justement l'occasion d'acquérir les connaissances qui vous manquent sur le poste que vous allez occuper...